Dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19 qui a durement frappé le monde entier et qui a fait jusqu’à présent plus de 450 000 morts, une enquête a été menée par notre agence TSA et ce dans le but de cerner les changements dans les habitudes et les modes de consommation et de repérer les tendances pendant et après le confinement.

En effet, personne ne peut nier que cette détresse, parfois appelée Grand Confinement a causé un changement profond dans les attitudes qui façonnent la consommation en terme de familles de produits, de canaux d’achat et même en matière de perception des produits.

Nous avons interrogé environ 470 consommateurs, 54% de l’échantillon représentent des femmes alors que 46% sont des hommes avec des répartitions géographiques différentes et des tranches d’âge allant de 18 ans jusqu’à 60 ans et plus.

Nous allons tout d’abord commencer par l’analyse des changements dans les habitudes de consommation en terme de famille de produits. En effet, les résultats montrent que les produits qui ont connu une hausse remarquable sont principalement les nettoyants ménagers avec 77% de la population questionnée qui déclarent les avoir consommé beaucoup plus pendant la période de confinement, on retrouve également les soins personnels tel que le gel désinfectant et les lingettes. En revanche, la consommation des soins cosmétiques, du prêt à porter et de l’électroménager a considérablement baissé pendant le confinement avec respectivement des taux de 81% , 91% et 57%.

Ces changements sont comparables aux résultats trouvés dans les enquêtes menées par Mc Kinsey en Chine, Nielsen aux Etats-Unis et l’Observatoire Société et Consommation en France

Quant aux canaux d’achat auxquels les tunisiens ont eu recours pendant la période de confinement, nous avons remarqué que les commerces de proximité et les épiceries figurent en tête de liste avec un pourcentage de 59%, viennent après les petites et moyennes surfaces, les sites e-commerces et en dernière position on retrouve les réseaux sociaux avec un taux de 37% ce qui correspond à une diminution par rapport à la période avant le confinement.

Nous avons également interrogé cette même population sur leur perception vis-à-vis de certains produits et la potentialité de consommation de ces produits après le confinement et il semble évident que les soins personnels et les produits de nettoyage prennent le devant et que la consommation de certaines autres familles de produits reprend en douceur à savoir : les produits cosmétiques (31%), les matériels sportifs (35%) sans oublier les restaurants, fast-food(45, cafés(42%) et spas(35%).

Il est intéressant de noter que désormais les séjours en Tunisie seront privilégiés et favorisés aux voyages à l’étranger étant donné que les angoisses et les risques de contamination par le Coronavirus persistent encore et que c’est plus rassurant de profiter de ses vacances en Tunisie. En effet, 34% optent pour des séjours en Tunisie, en parallèle 48% affirment ne pas vouloir franchir les frontières et voyager en dehors du pays.

En conclusion, les résultats de la présente recherche montrent clairement que la crise du Coronavirus conduit à un véritable risque de récession, cette crise a stimulé l’émergence de nouvelles tendances et habitudes de consommation tel que le « wise shopping » qui est le fait d’adopter une consommation sobre. Le commerce de proximité ainsi que le commerce en ligne semblent être plutôt bien placés. Néanmoins, une méfiance des espaces publics perdure encore, tout cela dans l’espoir que les laboratoires développent un vaccin qui nous permettra de retrouver une certaine normalité.

L’enquête a révélé d’autres résultats sur les comportements d’achat, les canaux ainsi que sur la montée en puissance du commerce en ligne. Nous présentons ces résultats dans un prochain article.

Equipe Tsa Agence Com