Facebook se retrouve poursuivi par les États-Unis et il pourrait être contraint de vendre Instagram et WhatsApp après que la société ait été accusée d’adopter une stratégie de prédateur.

La Commission fédérale américaine du commerce et presque tous les États américains accusent Facebook de pratiques anticoncurrentielles en abusant de sa domination et de son pouvoir de marché pour créer un monopole, en étouffant la concurrence et en écrasant de plus petits rivaux. En conséquence, les actions de Facebook ont chuté de manière significative aux bourses.
Le procureur général de New York, Letitia James affirme qu’il est “d’une importance capitale de bloquer cette acquisition prédatrice d’entreprises”

Facebook pourrait donc devoir se séparer de ses deux biens les plus précieux : La plateforme de médias sociaux orientée vers la photo Instagram et le service de messagerie WhatsApp.

Equipe Tsa

Tsa Agence Com